Historique

Tout commence en 1984 dans la maisonnée de Pierre et Mylène Cranga, locataires à cette époque, de leur appartement du 2 rue de Flacé à Mâcon.

Carlos Payan, son épouse Agnès, puis d’autres, rejoignent le groupe qui, peu à peu grandit. N’ayant pas de salle, les membres de la maisonnée vont vivre les cultes du dimanche matin dans d’autres églises de la ville ou de la région Lyonnaise.

 

Quelques années plus tard, la petite église prend forme. Sous la direction de Pierre et Mylène Cranga, Carlos et Agnès Payan, elle se réunit dans un petit local situé rue de Lyon, au cœur de la ville de Mâcon, juste à côté de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

L’église prend alors un tournant vers l’évangélisation, l’expérimentation des actes miraculeux du Saint-Esprit et une croissance accrue.

 

En 1989, elle déménage au Centre commerciale du Blvd des 9 clés, à quelques pas du Lycée Cassin. Jeunes et moins jeunes se joignant à l’Assemblée, elle poursuit sa croissance avec l’aide et l’apostolat de Ministères venant des États-Unis tels que Lee Lacoss, Jeff Davidson mais aussi du Pasteur Claude Ruffo.

 

A cette époque, Luc et Manuela Bussière, ministères fondateurs du Collège Daniel (Gwebwiller), et amis intimes de Pierre et Mylène Cranga, aident à l’implantation d’une École Chrétienne au sein de l’église, l’école Jean-Frédéric Oberlin du nom d’un pédagogue chrétien du 18ème Siècle. Le couple Richard et Nicole Sissia viendra compléter l’équipe pastorale.

 

En Septembre 1992, l’Assemblée Évangélique de Réveil de Mâcon (AERM) est créée et l’église grandissante déménage dans la mythique salle de cinéma « Le Royal » rue Victor Hugo, en face de La Poste principale. Cette visibilité place cette nouvelle église au cœur des discussions des Mâconnais.

 

Sous l’impulsion de Carlos Payan, alors animé d’une grande passion pour la jeunesse, l’église organise la 1ère Rencontre Régionale de « L’Armée de l’Eternel », dans les locaux de l’ancien cinéma. Forte de son succès, cette Rencontre Régionale s’est transformée en un Rassemblement national et s’est tenue chaque année au Week-end de Pâques jusqu’en 1999 et réunissant jusqu’à plus de 3 000 jeunes par session venant de plusieurs nations et continents au Parc des Exposition de Mâcon, avec un accent particulier sur la louange, la formation spirituelle des jeunes et l’enseignement de la Bible.

Entre-temps, en 1995, l’église déménage dans un bâtiment de 1 200 m2 env, « l’ Espace du Plein Évangile »  au 139 rue du Concours à Mâcon et Parallèlement aux Rencontres de « L’Armée de L’Éternel » elle organise, de 1994 à 1999, des Conventions Nationales de Réveil lors du week-end de la Toussaint ou plus de 2.000 personnes venant de toute la France se donnent rendez-vous pour vivre des temps spirituels forts .

 

Le début des années 2000 va être un temps d’épreuves et de divisions internes qui finira 10 ans plus tard par un temps fort de réconciliation et de pardon vécu avec toute la communauté. Cette étape de vie ecclésiale marquera le désir ardent de vivre en paix avec tous et demeurera jusqu’à aujourd’hui.

 

Entre 2000 et 2002, les ministères de Pierre et Mylène Cranga, prennent un virage missionnaire au Maroc principalement. Carlos et Agnès Payan sont mutés à Paris où ils fondent « Paris Tout Est Possible » et accompagnent un temps l’équipe de responsables de l’AERM.

 

A compter de 2006, une nouvelle équipe est mise en place.

 

En 2014, l’Assemblée Évangélique de Réveil de Mâcon devient membre de la Communion des Églises Protestantes Évangéliques (CEPEE), et à travers la CEPEE, membre du Conseil National des Évangéliques de France (CNEF) et de la Fédération Protestante de France (FPF). Depuis 2015, c’est le couple pastoral Florian et Catherine Rochat qui en assurent la charge « apostolique ».